Atelier d'écriture au château de Thozée

Bilan du stage 2014 (témoignage d'une participante)

Ce que j'en attendais

Un ressourcement, remise en question de mon rapport à l'écriture.
Vais-je continuer à écrire? Comment faire pour avoir un écho à ce que j'écris?
Comment m'orienter dans la qualité de l'expression, le choix des sujets, etc.

Ce que j'ai trouvé

Quelque chose que je ne connaissais pas, ne soupçonnais même pas.
J'ai trouvé bien plus que ce que j'attendais puisque pendant ces quatre jours avec vous,
que je ne connaissais pas, avec qui je n'avais pas à priori d'affinités, je me suis sentie bien, ne me suis pas ennuyée une seconde, me suis sentie libre et en harmonie.

J'ai trouvé le goût du silence qui laisse venir, laisse entendre, laisse libre.
C'est le goût de rencontres sans contraintes ni lendemains, c'est le goût des associations de mots, de sons, d'images, de souvenirs qui ramène tant de choses en surface et les rendent accessibles à l'écoute.

C'est le goût d'un endroit qui a certes beaucoup d'histoires à raconter, mais surtout qui a retrouvé sa liberté de parole tant dans les pierres que dans la nature, les paysages, la lumière, les fruits, les fleurs, les arbres, les chevaux, l'abbaye, les routes de campagne,
et puis aussi bien sûr Félicien Rops, son musée, ses lettres, son herbier, ses rosiers, son empreinte.

Ce que je souhaiterais

Poursuivre cette découverte, dans les diverses saisons, même endroit ou un autre, Bambois ou autre, avec d'autres intéressés, d'autres contacts stimulants.
Mais surtout ce même état d'esprit et ambiance, cette même ouverture d'esprit,
faite d'amabilité, de simplicité, d'aisance, d'élégance et beaucoup de respect.

Je crois que tout cela on le doit à Michel d'abord et surtout
mais aussi à Claire Marie, Geneviève et Patricia Emsens.

A bientôt,

Agnes

STAGE 2015 (dates à confirmer)

Faire de l'écriture un bien partagé
L'écriture n'est pas la chasse gardée de quelques-uns dans une société de clercs et de scribes1. Cet atelier se propose d'en faire l'expérience, par de multiples exercices. De retrouver le plaisir d'écrire, de s'adresser à d'autres. Et de toucher aussi l'atmosphère de ce grand épistolier que fut Félicien Rops. Dabord retrouver la liberté de l'expression au moyen de l'écrit, quelle qu'en soit la forme, par une série d'exercices empruntés aussi bien à l'univers de Georges Perec, de Michaux ou de Queneau. Par la technique du cut up, de l'écriture bondissante. Puis vient l'échange, sans jugement.

Félicien Rops
C'était un grand vivant, voyageur dans l'espace et dans l'esprit, qui revenait toujours en son ''petit Lyré natal'', c'est-à-dire Thozée ''mon port Royal des champs'' comme il l'écrira.
Une présentation de cet artiste inclassable, humaniste et grand communicateur par l'écrit, nous fera vibrer à ses passions (au Musée Rops à Namur). Nous découvrirons aissi comment il entretenait une nombreuse correspondance avec ses amis.

Pourquoi écrire ?
Pour ouvrir des portes. La correspondance a-t-elle encore un sens aujourd'hui, où l'instantanéité des moyens électroniques, qui permet la reproduction instantanée des signes et des images, dame le pion à la réflexion inhérente au temps?
Cet atelier est destiné à tous ceux qui croient qu'il s'agit là d'un enjeu primordial.
4 jours d'exercices, d'expériences, de rencontres, de découvertes.

Où écrire?
Le domaine de Thozée garde les traces de ce qui fut une des passions de Félicien Rops: la botanique. Lieu de ressourcement, lieu d'expérimentation, les jardins nous permettront de vivre ces vers de Virgile ''Tytire tu patulae recubans sub tegmine fagi''2. Le domaine et sont parc sont situé à 2 kilomètres de Mettet.

Animateurs
Michel Renard, sémiologue, enseignant ULB et HELB et Danièle Janssen, licenciée en philologie romane. Supervision : CEMEA (Centre d'Entraînement aux Méthodes d'Education active).Rencontre avec des auteurs (Patricia Emsens et Caroline Lamarche).
Avec la participation de Maïté Springal (Musée Rops), Christian Labarre.

Partenariat
Musée Félicien Rops.
CEMEA.

Inscription
Les frais d'inscription s'élèven à 150 €, logement non compris.
Possibilité de pique-niquer dans le parc ou dans le château.
Gîtes, chambres d'hôtes, hostelleries d'abbaye et autres hébergements dans la région de Mettet.

Contact
Michel RENARD, 0497-57.75.28

 

Rops