bootstrap website templates

Expositions à Thozée

Exposition 2011

Les affinités littéraires de Félicien Rops

A l’occasion des Journées du Patrimoine, les visiteurs ont découvert une exposition présentant des lettres, photographies et livres d’écrivains que Félicien Rops appréciait particulièrement et pour lesquels il réalisa des illustrations ou des frontispices : Théodore Polet, Octave Pirmez, Charles De Coster, Jean Dardenne, Alfred Delvau, Charles Baudelaire, J-K Huysmans, les frères Goncourt, Emile Zola, Barbey d’Aurevilly, Guy de Maupassant, Péladan, Voltaire, Verlaine, Mallarmé, Eugène Demolder…

Extrait d'une lettre de Charles De Coster à Félicien Rops.

"J'ai quitté la Belgique abreuvé de dégouts, & j'y serais crevé de désespoir & de privations comme Charles Decoster, le seul homme de talent qu'ils avaient, et qui m'écrivait un mois avant sa mort : j'ai l'autographe : "J'étouffe, je suis entouré de BANDITS qui n'ont pitié ni du pauvre talent que je me sens, ni de mes idées, ni de moi, & qui me feront crever dans un grabat ; écris-moi encore une de ces bonnes lettres qui me soutiennent, me réconfortent, & me donnent pour quelques heures l'illusion qu'un jour peut-être, je pourrai encore devenir ce que j'avais rêvé d'être, & écrire ce que j'aurais voulu écrire, sans déplaire aux gens en Place, par lesquels il faut passer en Belgique pour vivre matériellement de sa plume. Il faut baiser le sabot de l'âne. Ah ! si j'avais été Théodore Juste !!!"  

A part deux ou trois mots, voilà le testament du pauvre Charles. C'était une âme élevée, un cœur noble & un talent. Ils l'ont fait crever comme un chien, dans le dénuement absolu. Il faut en finir & dire un jour, leur fait aux tenanciers de l'argent des Beaux arts & leur dire : Si vous ne vous connaissez pas en art & en littérature, que foutez-vous là ! La littérature, les arts, c'est la vraie gloire d'un pays. On l'a dit & rabaché ; mais cela reste vrai !

Je t'autorise à citer cette effroyable dernière page de Charles De Coster. C'est une bonne action que tu feras. Cela sauvera peut-être un homme de lettres, un peintre ou un musicien aux abois.

Tu as l'occasion de le dire, dis-le.

C’est qu’ils sont là des myriades de cochons, & cachés embusqués, tirant sur tout ce qui n’est pas : dans le rang, des leurs, de leurs idées canailles & basses de leur étroite cérébralité."

Cet extrait de lettre témoigne de l’attachement et de l’admiration de Félicien Rops pour Charles De Coster, l’auteur de La Légende et les Aventures héroïques, joyeuses et glorieuses d'Ulenspiegel et de Lamme Goedzak au pays de Flandres et ailleurs.

Exposition 2010

Les métiers du patrimoine

Le château de Thozée a ouvert ses portes le samedi 11 et le dimanche 12 septembre 2010 dans le cadre des Journées du Patrimoine en Wallonie. C’était l'occasion de découvrir ce havre de paix où Félicien Rops se ressourçait au contact de la nature. Des projections vidéo et une exposition de photos ont mis à l’honneur les entreprises, les ouvriers et artisans qui ont sauvé le château de Thozée de la ruine. 

L’architecte Thierry Lanotte a été choisi comme auteur de projet pour les deux premières phases des travaux de restauration. La phase 1 (301.000 €) concernait le renouvellement des toitures. Elle a été confiée à l’entreprise Golinvaux (Bertrix). La phase 2 (309.000 €) comprenait la consolidation des murs, la restauration des façades, le remplacement des châssis, la création d’un nouveau système d’égouttage et le placement d’une station d’épuration des eaux usées. Les travaux ont été exécutés par l’entreprise Bajart (Floreffe). Le chauffage central (80.000 €) a été installé par la firme Johny Van Boven (Florennes). Les travaux ont été financés par le Fonds Félicien Rops, l’Institut du Patrimoine wallon, la Région wallonne, la Province de Namur, la Commune de Mettet et plusieurs entreprises mécènes contactées par Prométhéa : la SA Etex, les Fonderies du Lion - Nestor Martin Group, Acova Benelux et la SA Givord.

La phase 3 concernait la restauration de l’étage du château dans le but d’y créer deux ateliers-résidences pour écrivains et artistes. Elle est financée par le Fonds Félicien Rops, l’Institut du Patrimoine Wallon et le mécénat reçu de SMartbe Fondation, de Cofinimmo et de la société Jean-Louis Humblet

Expositions octobre 2009

Félicien Rops, souvenirs de Hongrie et quelques artistes hongrois contemporains

Exposition mai 2009

La Belgique dans tous ses états
Une exposition conçue et réalisée par Musée du Petit Format à Nismes, Viroinval

Cette exposition vous invite à découvrir l’Art belge à travers la présentation d’une cinquantaine d’oeuvres d’artistes réputés et d’autres moins connus. Cette promenade à travers l’art belge est conçue, suivant un parcours où les oeuvres se découvrent au rythme des couleurs du drapeau national. Parmi les quelque 390 artistes belges représentés dans la collection qui compte 3200 oeuvres d’art contemporain. Les influences sont nombreuses, et couvrent plusieurs courants essentiels de l’art moderne (le symbolisme, le cubisme, le surréalisme, l’abstraction géométrique et lyrique, les différentes figurations des années 1950-1990), nous avons retenu les artistes suivants :

Pol AUTHOM, Jean-Paul BAIBAY, Bram BOGART, David BRAN, Stéphanie BROUWERS, Pol BURY, Pierre CAILLE, Fernand CARETTE, Jacques CASSIMAN, Laurence CHAUVIER, Jean COULON, Jean COTTON, Guy-Henri DACOS, Henri Joseph DAUCHOT, Francis DE BOLLE, Pierre DEBATTY, Gilbert DECOCK, Jo DELAHAUT, Roger DEWINT, Raymond DRYGALSKI, Jean DUBOIS, Daniel FAUVILLE, Christiane FETTWEISS, Catherine FLAMENT, Christiane GILLARDIN, Thierry GROOTAERS, Raphael HANNEUSE, Chantal HARDY, René HUIN, Jean-Pierre HUSQUINET, Nic JOOSEN, Jean-Claude LALOT, Arlette LARMUSEAU, Claude LEMAIRE, Claude LYR, Gustave MARCHOUL, Victor NOEL, Olivier PIETKIN, Mig QUINET, Veerle ROOMS, Roger SOMVILLE, Wies STOUTEN, Serge VANDERCAM, Jean-François VAN HAELMEERSCH, Luc VAN MALDEREN, Lieve VERBEELEN, Marcel VINTEVOGEL, Léon WUIDAR.

Le MPF a donc accepté de mettre ses connaissances et sa collection à la portée de tous pour permettre cette découverte riche en couleur et en émotion. Il constitue pour chaque artiste des notices claires sans renoncer à la qualité de l’information, mais sans pour autant se perdre dans un jargon inaccessible.

Si l’art vit autant par l’acte créatif que par le regard que l’on pose sur lui, la perception de notre monde s’en trouve enrichie. L’émotion qui se dégage mariée à la réflexion et à l’intelligence propose une vision dynamique, une perspective qui se situe dans un contexte, l’histoire du XXe siècle. À travers le regard de nos artistes, c’est en effet l’expression d’une pensée, d’un questionnement, d’un mouvement, du changement qui s’inscrit dans les arts plastiques. Il prend aujourd’hui, à l’aube du XXIe siècle, une pluralité de sens et nous propose un espace de liberté et d’ouverture.

Tél. : +32 060 31 01 63 - Fax : +32 060 31 39 65 - musee.petitformat@action-sud.be

Exposition 2008

Félicien Rops et la flore de Thozée

Très attaché à la beauté des fleurs comme à l'importance des plantations, Félicien Rops introduisit autour du château de multiples espèces végétales et en aménagea les abords. (…) Que reste-t-il de ces plantations et de ces aménagements? A côté de quelques espèces arborescentes assez banales, nous avons noté quelques plantes castrales qui, comme l'indiquent les documents laissés par Félicien Rops, ont certainement été introduites à l'époque par le célèbre peintre. Dans les carnets de notes “Horticulture” de Félicien Rops, sont mentionnées des espèces reçues du Jardin botanique de Bruxelles en avril 1872 (pp 43-50). Il est fait état également de graines venant du Jardin botanique au printemps 1872, d'une visite chez Van Houtte, le 30 avril 1871,... d'un séjour d'André Devos “à Thozée pour déterminer la flore de Mettet”... Félicien Rops écrivait à ce sujet : “Je compte sur vous... pour cette petite débauche scientifique, nous humilierons les coquelicots en les appelant Papaver rhoeas...”

Jacques Duvigneaud et Jacqueline Saintenoy-Simon,

Extraits du Cahier N°10 du Fonds Félicien Rops, 1er trimestre 1999